Charles-Antoine Couret: Publication de Fedora 27 !

En ce mardi 14 novembre 2017, le projet Fedora est fier d’annoncer la sortie
de la distribution GNU/Linux Fedora 27.

Cette version de Fedora s’est surtout concentrée sur trois axes : couche
graphique, gestion du matériel et Fedora.next.

À noter que pour gagner du temps et des ressources, c’est la première
version de Fedora n’ayant pas eu de version Alpha. Cela a été rendu possible
grâce à l’amélioration des procédures de qualité pour les versions en
développements.

GNOME-Bureau.png

Couche graphique

GNOME est toujours à l’honneur avec sa version 3.26. C’est
une version essentiellement de polissage et de stabilité avec :

  • La barre principale qui devient transparente, si aucune fenêtre n’est
    maximisée ;
  • De nouvelles animations, plus fluides, en cas de redimensionnement ou de
    mouvement des fenêtres ;
  • La recherche globale fonctionne sur des actions du système (comme
    Éteindre) et affiche plus de résultats à la fois ;
  • Les paramètres du système bénéficient d’une refonte complète de l’interface
    ;
  • Le logiciel Disques peut enfin redimensionner les partitions,
    Agenda prenant en charge les évènements récurrents et Web
    acceptant la synchronisation depuis Firefox Sync ;
  • Le logiciel de virtualisation Machines peut télécharger et lancer automatiquement une RHEL gratuite ;
  • Amélioration des performances pour quelques applications ou GNOME en
    général.

Remplacement de l’interface graphique de gestion de paquets Yumex
par dnfdragora
qui propose une interface Qt, GTK+ et ncurses. Le
développement de Yumex s’est arrêté il y a un an, qui met fin à une application
ayant accompli dix ans de bons et loyaux services et a même su migrer de
yum vers dnf. dnfdragora présente la particularité de reposer
sur rpmdragora, qui vient de Mageia.

dnfdragora.png

Gestion du matériel

Fedora propose une image unique pour l’architecture AARCH64 (ARM 64
bits)
ce qui rejoint la solution proposée pour les cartes disposant
d’un ARMv7. Pour l’instant cette image prendra en charge les cartes suivantes
:

  • Pine64 (et ses variantes)
  • Raspberry Pi 3 (64 bit mode)
  • 96boards HiKey
  • 96boards Dragonboard 410c
  • ARM Juno

L’offre des cartes prises en charge s’étoffera dans le temps, de même que la
mise à disposition des versions personnalisées de Fedora.

Toujours à propos du matériel, Fedora a travaillé pour avoir une
meilleure gestion des SoC Intel Bay Trail et Cherry Trail

(essentiellement des puces Pentium, Celeron et Atom sur portables et
tablettes). Le travail a consisté en l’amélioration de la surveillance de la
batterie (consommation actuelle, temps restant sur batterie, savoir si la
machine est en charge ou non) et de la gestion de l’audio. Les écrans tactiles
et les accéléromètres seront également mieux détectés et donc exploitables par
le système et les applications.

Fedora 27 peut enfin tourner sur les ordinateurs ayant un UEFI 32
bits tout en ayant un CPU 64 bits.
Cela consiste en l’installation
d’un GRUB 32 bits (chargé par l’UEFI lui même) qui lui même charge un noyau et
l’espace utilisateur en 64 bits. Cette configuration, assez atypique, a
nécessité un travail sur GRUB, Anaconda et les utilitaires EFI pour les prendre
en charge. Fedora sera ainsi installable sur ces configurations comme l’Asus
Transformer T100TA, le HP Stream 7, le Dell Venue 8 Pro 5830 et les premiers
Macintosh Intel d’Apple.

GNOME-Paametres.png

Fedora.next

Séparation du Base Runtime en Plateforme et
Hôte
, le premier prenant en charge l’espace utilisateur et la
base du système quand le second s’occupe uniquement de la gestion du matériel.
En somme, la seconde partie contient le noyau, le chargeur de démarrage, les
firmwares et quelques pilotes. Dans le cadre de la modularité, le but de ce
changement est de découpler la gestion du matériel du reste du système pour
proposer des cycles de vie différents et autonomes. L’utilisateur pourra ainsi
bénéficier de plus de souplesse, comme avoir la dernière version du support du
matériel avec le reste de Fedora un peu plus ancien et inversement. À terme, on
pourrait avoir une sorte de gestion de matériel fournie par Fedora 27 avec un
espace utilisateur fourni par Fedora 28. Ou inversement selon le cas
d’usage.

L’édition Fedora Server reçoit les premiers travaux officiels pour
gérer la modularité
, alors qu’elle a été testée par l’édition spéciale
Boltron lors de Fedora 26. L’objectif est de mettre en place la modularité dans
une image officielle de Fedora et non annexe comme l’a été Boltron. Cela
permettra aux administrateurs systèmes de prendre en main le projet de manière
plus large pour bénéficier d’un maximum de retours. Il sera également possible
de voir le comportement de la modularité durant le cycle de vie complet de
Fedora 27.

Comme pour Fedora 26, je vous invite à consulter la documentation de la
modularité
et leur chaine
Youtube
pour en apprendre plus à ce sujet. À cause de ce changement
important, l’édition Server sera disponible un mois après les autres
éditions.

Et comme d’habitude, Fedora 27 réserve bien d’autres surprises à découvrir.

La communauté francophone

L’association

Logo.png

Borsalinux-fr est
l’association qui gère la promotion de Fedora dans l’espace francophone. Nous
constatons depuis quelques années une baisse progressive des membres à jour de
cotisation et de volontaires pour prendre en main les activités dévolues à
l’association.

Nous lançons donc un appel à nous rejoindre afin de nous aider.

L’association est en effet propriétaire du site officiel de la communauté
francophone de Fedora
, organise des évènements promotionnels comme les
Rencontres Fedora régulièrement et participe à l’ensemble des évènements
majeurs concernant le libre à travers la France principalement.

Si vous aimez Fedora, et que vous souhaitez que notre action perdure, vous
pouvez :

  • Adhérer à l’association : les cotisations nous aident à produire des
    goodies, à nous déplacer pour les évènements, à payer le matériel ;
  • Participer sur le forum, les listes de diffusion, à la réfection de la
    documentation, représenter l’association sur différents évènements francophones
    ;
  • Concevoir des goodies ;
  • Organiser des évènements type Rencontres Fedora dans votre ville.

Nous serions ravis de vous accueillir et de vous aider dans vos démarches.
Toute contribution, même minime, est appréciée.

Si vous souhaitez avoir un aperçu de notre activité, vous pouvez participer
à nos réunions hebdomadaires chaque lundi soir à 20h30 (heure de Paris) sur IRC
(canal #fedora-meeting-1 sur Freenode).

La documentation

Depuis juin 2017, un grand travail de nettoyage a été entrepris sur la
documentation francophone de Fedora, pour rattraper les 5 années de retard
accumulées sur le sujet.

Le moindre que l’on puisse dire, c’est que le travail abattu est important :
près d’une cinquantaine d’articles corrigés et remis au goût du jour. Un grand
merci à Charles-Antoine Couret, Nicolas Berrehouc, Édouard Duliège et les
autres contributeurs et relecteurs pour leurs contributions.

L’équipe se réunit tous les lundis soir après 21h (heure de Paris) sur IRC
(canal #fedora-doc-fr sur Freenode) pour faire progresser la documentation par
un travail collaboratif. Le reste de la semaine cela se passe sur les listes de
diffusion.

Si vous avez des idées d’articles ou de corrections à effectuer, que vous
avez une compétence technique à retransmettre, n’hésitez pas à participer.

Liens


Source From: fedoraplanet.org.
Original article title: Charles-Antoine Couret: Publication de Fedora 27 !.
This full article can be read at: Charles-Antoine Couret: Publication de Fedora 27 !.

Advertisement


Random Article You May Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*