Charles-Antoine Couret: Petit bilan de Rawhide, épisode 6, février 2018

Cela fait longtemps que je n’ai pas discuté de Rawhide, il faut dire que
j’ai été assez occupé et Rawhide n’a pas présenté de grandes nouveautés pendant
quelques temps.

Mon ordinateur personnel est bien entendu passé à Rawhide dès la sortie de
Fedora 27 finale, mi-novembre 2017.

Calendrier pour Fedora 28

Cette semaine, Fedora 28 et Fedora Rawhide se sont séparés. Maintenant
Fedora Rawhide fait officiellement référence au futur Fedora 29. Cela fait
suite à la recompilation de masse de début février, qui a permis de passer à
GCC 8 pour la compilation de tous les logiciels (et donc d’identifier et de
corriger pas mal de bogues liés à ce genre de changement, côté GCC comme des
logiciels compilés).

Très bientôt Fedora 28 devrait bénéficier de l’activation de Bodhi, ce qui
permettra d’utiliser le karma pour rapporter des problèmes rapidement. La
fonction dnf downgrade sera aussi possible par conséquent.

Changements

Epiphany gère enfin la synchronisation avec Firefox. C’est fonctionnel et
très appréciable. Si Firefox reste mon navigateur de prédilection, c’est sympa
d’avoir une application GNOME qui peut exploiter mes données depuis Firefox
convenablement lors de mes différents tests.

La calculette de GNOME corrige enfin une régression d’il y a près de
6-8 mois, il était impossible de réutiliser le résultat d’un calcul si le
logiciel était en français. Cela venait en fait d’une confusion interne, le
précédent résultat étant nommé par convention ans, comme la traduction
de years en français. D’où l’importance de tester la traduction des
logiciels pour chaque langue.

LibreOffice 6.0 est proposé, pas mal d’améliorations dont la
compatibilité avec les fichiers de Microsoft Office.

Fedora 28 avance bien, près de 53 changements sont officiellement annoncés
ce qui constitue normalement un record ! Si beaucoup sont sous le capots,
d’autres devraient concerner pas mal de monde : augmentation de l’autonomie des
ordinateurs portables, gestion native des pilotes invités de VirtualBox,
gestion de la sécurité du protocole Thunderbolt 3, une refonte d’Anaconda et de
la configuration post-installation, etc.

Problèmes

Pas mal de problèmes. J’ai de gros soucis de corruption d’affichage avec
GNOME, en particulier lors de la lecture de vidéos. Le rapport
de bogue
à ce sujet patine, je ne parviens pas à identifier la partie
responsable du problème pour le moment..

Je continue à subir le bogue d’IBus avec Wayland, si je change la
disposition clavier (cas de mes portables en AZERTY qui peuvent bénéficier de
mon clavier BÉPO externe) les
raccourcis claviers utilisent la disposition des touches de la disposition par
défaut
. C’est très très frustrant.

Puis ce mois-ci, deux bogues coup sur coup qui sont assez importants. Tout
d’abord GDM qui refuse de se lancer (à cause d’une incompatibilité dans
Mutter). Puis GNOME sous Wayland qui ne prend plus en compte les clics
souris
suite à un changement dans mesa.


Source From: fedoraplanet.org.
Original article title: Charles-Antoine Couret: Petit bilan de Rawhide, épisode 6, février 2018.
This full article can be read at: Charles-Antoine Couret: Petit bilan de Rawhide, épisode 6, février 2018.

Advertisement


Random Article You May Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*