Guillaume Kulakowski: Pourquoi Scaleway ?

Récemment ce blog a dû se trouver un nouvel hébergement. Pour cela, j’ai fait le choix de Scaleway comme fournisseur de VPS. Je vais pas chercher des arguments dans tous les sens, ce qui a fait mouche, c’est le prix !

Voici un petit compte rendu après 1 mois d’utilisation.

Avantages :

  • Le prix, on est moins cher que tout.
  • C’est du free, il y a des APIs et des clients.
  • La facturation est à la minute, idéal pour tester quelque chose.
  • Le choix des produits (x68_64, ARM, ARM_64).
  • Le choix des distros.
  • L’interface web qui permet de faire plein de chose et de se connecter directement en virtual KVM.

Inconvénients :

  • Les stocks… Il faut souvent attendre que quelqu’un libère un VPS pour pouvoir en upper un nouveau.
  • La performances, en effet des benchs montrent les VPS de Scaleway moins performant que ceux d’OVH.
  • La gestion des disques durs qui sont rajoutés comme des volumes qu’on empile.
  • Le fait de ne pas avoir de kernel officiel de la distro… Mais on a un mainline, ce qui est bien aussi ;-).

Au début j’étais parti sur un simple starter à 2Go de RAM (VC1S) qui tenait très bien mon architecture : Apache 2.4 / PHP 7.2 / MariaDB 10.1 via Docker. Et puis, j’ai démarré mon container GitLab… Et là je dois avouer avoir eu tout le mal du monde à contenir GitLab à moins de 1.5Go, mais heurement StackOverflow est là

Du coup j’ai du faire un snapshot de ma VM et démarrer ce snapshot avec une VPS de 4Go de RAM (VC1M) et hop j’avais un serveurs de 4 Go. Avec les optimisations, le container GitLab tourne nickel et je vais pouvoir faire évoluer mon architecture (Varnish pour WordPress par exemple).


Source From: fedoraplanet.org.
Original article title: Guillaume Kulakowski: Pourquoi Scaleway ?.
This full article can be read at: Guillaume Kulakowski: Pourquoi Scaleway ?.

Advertisement
directory-software-online-bussiness-script


Random Article You May Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*